Retrouvez le livre d'or 2016 sur le nouveau site :

 

http://www.ecritureparis.fr/livre-d-or


Livre d'or et témoignages

Date: 31/05/2016

Par: afef

Sujet: formation du mois de mai

je tenais à écrire un petit message de remerciement à mme Pierson pour la qualité de la formation "bien écrire à l'école primaire". Tout était clair.

je l'ai faite pour aider ma fille de 6 ans qui a de grosses difficultés en écriture. j'en suis ressortie enrichie et surtout conquise.

je vous remercie Mme Pierson de votre gentillesse, de votre accueil et de votre partage.

bonne continuation à vous, en espérant être tenue informée des prochaines formations que vous dispenserez.

bien à vous.

—————

Date: 12/05/2016

Par: Maman de Jeanne

Sujet: MERCI

Ma fille Jeanne 8 ans, en CE2, avait de grosses difficultés avec son écriture, sa concentration et la rapidité d'exécution en classe.
Elle à fait de gros progrès, en 6 séances, grâce à la force pédagogique de Laurence, son enthousiasme à libérer les enfants en difficultés avec leur écriture et ce qui va avec. Jeanne a franchement amélioré sa graphologie mais a en plus gagner en rapidité et sait presque se concentrer totalement à ce qu'elle fait...
Il ne nous reste plus qu'à ne pas nous endormir sur nos lauriers et toujours penser aux quelques règles efficaces que Laurence nous a prodigué (j'avoue y penser moi-même lorsque je quitte mon ordinateur pour un joli stylo).
Merci Laurence pour avoir donner de la confiance à Jeanne.
Prisca

—————

Date: 23/03/2016

Par: Patricia maman de Maxime et Cédric

Sujet: Une aide précieuse pour mes fils

Bonjour,

Je voulais vous faire partager mon expérience.



Mai 2015 je prends contact avec Mme Pierson pour avoir un RDV pour mon fils Maxime qui est en fin de CP et qui pour moi a de grosses lacunes dans l'apprentissage de l'écriture. Je suis très inquiète car malgré son bon niveau d’apprentissage, il est un peu agité en classe, il a des troubles auditifs et je me dit que c'est une difficulté supplémentaire pour lui.

Mme Pierson arrive à nous donner un RDV assez rapidement. Elle a tout de suite confirmé mes dires. Elle explique à mon fils comment elle procède. Elle l’a également beaucoup valorisé sur les autres apprentissages et l’a rassuré en lui disant que pour l’écriture il y arriverait aussi. Elle a commencé une série d’exercice et le fait d’assister à la séance est vraiment enrichissante pour nous parents qui savons aider ensuite nos enfants à la maison. Nous avons donc eu un suivi régulier avec des progrès très visible en 2 mois. Tellement impressionnants que les maitresses à la rentrée du CE1 n’ont pas remarqué de problème dans l’écriture sauf en fin de 1er trimestre avec la fatigue.

Je pense que cette rééducation à sauver mon fils d’un potentiel échec scolaire. Elle a su m’aider à guider mon fils au mieux dans les nouveaux apprentissages. Maxime n’a pas encore une écriture parfaite mais le travail en classe continu de faire qu’il s’améliore.



Tellement contente des résultats pour Maxime, j’ai décidé de lui montrer mon 2eme fils qui est alors en CM1. Cédric a une écriture plutôt bonne mais se plaint d’avoir mal au poignée dès qu’il doit écrire et depuis le CP à le commentaire d’être lent. Il est un excellent élève. Mme Pierson remarque tout de suite la crispation qu’il a sur son crayon. Elle lui donne ainsi une série d’exercice. Cédric est un enfant tellement coopératif qu’en à peine 2 séances les résultats sont flagrants et n’a déjà plus mal au poignet. Impressionnant !!! On continu un peu quelques séances pour assurer la bonne tenue de crayon. Au bout de 5 séances la maitresse confirme les progrès de Cédric surtout en rapidité.



Pour moi cette rééducation avec Mme Pierson n’est pas juste une rééducation, elle a su écouter mon fils, elle a su m’écouter. Je ne vous remercierai jamais assez. J’ai repris plaisir à m’occuper des devoirs avec Maxime et à faire de mon mieux pour l’aider. Juste que moi maintenant je dois faire attention à ne pas trop en demander à Maxime qui reste un enfant de 7 ans avec un beau potentiel.



Donc juste un mot pour vous Mme Pierson MERCI

—————

Date: 16/03/2016

Par: Karine

Sujet: Un succès

Mon fils Titouan, 9 ans, est en CM1. Dés la rentrée de septembre je me suis rendu compte que son écriture était très malhabile, et qu'il ne progressait pas du tout. J'en ai parlé à son institutrice, qui avait les mêmes remarques.
Je me suis un peu renseignée sur les diverses rééducation existantes. Je ne souhaitais pas de prise en charge trop lourde et contraignante, type orthophoniste, psychomotricien etc.
J'ai découvert le site de Laurence, et sa façon d'aborder le problème m'a tout de suite plu.
Le 1er rendez-vous bilan s'est très bien passé, elle a un contact formidable avec les enfants, mon fils a immédiatement été en confiance. Il était d'accord sur le principe de rendez-vous espacés mais avec travail à la maison (c'est important que l'enfant adhère à ce système, car le travail doit vraiment être quotidien, même si ce ne sont que 10 minutes).
J'ai très vite constaté des progrès, et lui aussi s'en rendait compte. C'est très encourageant !
En 6 séances, Titouan a réglé son problème et son écriture est devenue jolie et lisible. Son institutrice l'a félicité plusieurs fois, oralement et par écrit sur les devoirs. C'est très gratifiant.
De temps en temps nous comparons son cahier en septembre et son cahier maintenant : c'est le jour et la nuit ! Les progrès sont flagrants.
Alors merci mille fois Laurence pour lui avoir redonné confiance en lui !

—————

Date: 09/03/2016

Par: Charles A.

Sujet: Merci !

Merci pour cette journée de formation utile et stimulante ! A bientôt !

—————

Date: 09/03/2016

Par: Aïcha DIAKHABY

Sujet: conquise :)

Merci pour cette journée utile et formatrice!

—————

Date: 09/03/2016

Par: Samira

Sujet: formation du 20 février

Je tenais à poster mon témoignage sur la formation "Bien écrire à l'école maternelle".

Un seul mot : BRAVO

Formation de qualité, tout était très clair.

Bonne continuation à vous

—————

Date: 09/03/2016

Par: Nathalie MALGONNE

Sujet: Merci pour Léo

Grace à vos compétences (pédagogue, outils utilisés), Léo est parvenu à rééquilibrer son écriture.
Les spécialistes (psychomotriciens,orthoptistes) ne sont là que pour consttater et remédier aux problèmes cognitifs, mais l'aide pour s'améliorer dans l'écriture est absente.
C'est grace à vous que nous avons eu des réponses et des résultats. Encore merci !!
Natahalie, Guy et Léo MALGONNE

—————

Date: 12/02/2016

Par: Annabelle, maman d'Allyre

Sujet: Convaincre et persuader...

L'écriture représente un problème pour mon fils depuis le CE1.
Il a d'abord été suivi par une orthophoniste (c'est remboursé) pour corriger son graphisme. Cela a consisté en séances hebdomadaires de lignes, bâtons, spirales, une bonne partie de l'année de CE2 et abouti au constat suivant de la part de son institutrice pourtant gentille: "Au bout de 27 séances c'est pire". Je ne l'ai pas mal pris de sa part car j'ai plutôt compris que l'écart entre mon fils et ses camarades qui eux continuaient à progresser sans obstacle s'était creusé. Il faisait mieux les bâtons, les spirales, mais les lettres enchaînées, c'était une autre paire de manches.
L'année suivante, en CM1, il a été suivi par un psychomotricien qui a préféré une approche plus globale évitant d'aborder la graphie. Très à l'aise et même en avance dans tous les mouvements amples (sports, équilibre, etc.), mon fils manquait en fait de confiance et de précision en motricité fine (deux ans de retard au minimum). Les séances lui ont fait du bien et nous avons connu une amélioration notamment dans la gestion du stress et des colères et peut-être aussi un petit peu en écriture. Mais mon fils était encore très en retard par rapport à ses camarades, faisait bonne figure en classe car il a toujours eu des enseignants bienveillants et ne s'est pas braqué devant eux. A la maison, c'était une autre histoire. Toute la frustration liée à sa lenteur, sa grande crispation, nous menaient à des scènes épiques et j'avais l'impression qu'il faisait les devoirs non pas avec moi mais "contre" moi. Un véritable calvaire qui durait depuis le début de l'école élémentaire...
J'ai découvert le site de Laurence Pierson l'an dernier et nous avons commencé la rééducation à la fin de son année scolaire de CM1 afin d'aborder le collège plus sereinement. Je dis "nous" parce que le fait d'assister aux séances est un vrai bénéfice. On peut voir exactement quelles parties du geste doivent être corrigées.
Je ne remets absolument pas en cause le travail mené par l'orthophoniste (remboursé, et ça compte), ni celui effectué avec le psychomotricien (pas du tout remboursé et une fois par semaine ça compte aussi, hélas). Ils ont été très à l'écoute et ont pu aider mon fils dans plusieurs domaines et nous aurions eu du mal à avancer sans eux.
Néanmoins c'est le travail avec Laurence Pierson que j'ai trouvé le plus fructueux pour l'écriture et aussi le plus économique car le parent peut s'y investir dans les séances quotidiennes à la maison et que les rendez-vous sont espacés.
Ayant assisté aux séances, je peux affirmer qu'elle est très pédagogue. D'abord elle utilise de nombreux outils capables de mesurer objectivement aux yeux de l'enfant son problème. C'est important pour obtenir plus facilement son adhésion. Ensuite, passionnée par son sujet, cultivée, elle sait offrir au moment opportun des références historiques sur l'écriture à l'enfant, expliquées très simplement. Celles-ci encore aident à persuader le récalcitrant (l'enfant ne serait pas là s'il ne l'était pas un peu), pour l'aider à avoir envie de changer, d'abandonner un geste particulièrement inefficace. En tant que parent, on a souvent remarqué quelque chose qui n'allait pas dans ce geste malhabile, mais nous n'avons pas été écouté.
Elle sait convaincre par ses arguments et persuader avec fermeté parce qu'elle a l'expérience et l'expertise. Elle trouve des comparaisons, des analogies qui aident l'enfant à comprendre pourquoi la pente de la facilité apparente qu'il a choisie, est en réalité un obstacle. Or, il ne suffit pas en effet de corriger le geste inefficace, il faut aussi agir sur l'esprit. Pour changer un geste profondément ancré en soi, il faut vraiment beaucoup de volonté, c'est extrêmement difficile. Si l'enfant ne change de geste que lorsqu'il est surveillé, pour avoir la paix, mais qu'on n'a pas réussi à le convaincre, il continuera chaque fois qu'il peut le faire discrètement à revenir vers son geste inefficace mais habituel. Le convaincre est donc primordial.
Bref, par son expérience et ses discours efficaces, elle obtient la collaboration effective de l'enfant (progressivement quand même). En outre, elle remarque évidemment beaucoup plus d'éléments que nous à corriger.
Enfin elle met l'enfant face à ses responsabilités envers lui-même: s'il persiste à ne pas vouloir changer de geste, elle lui laisse le choix d'arrêter complètement la rééducation et éventuellement de revenir s'il en ressent le besoin à une autre période de sa vie. J'ai trouvé cela aussi très transparent et intelligent.
Nous avons en tout eu besoin de 7 séances. Mon fils a parfois été un peu réfractaire à la maison et a pu rechigner au début à corriger ses gestes en classe, mais elle a su trouver comment l'aider à transformer progressivement son geste et a vaincu ses objections et ses craintes. Il a maintenant corrigé la plupart de ses défauts et gagné globalement en lisibilité, propreté et rapidité. Il reste encore un peu lent mais je suis assez confiante pour l'entrée en sixième car il sait ce qu'il doit continuer à faire pour parvenir à écrire plus facilement. Je me dis aussi que je peux éventuellement rencontrer les enseignants du collège à la rentrée et leur montrer le dossier de travail pour qu'ils sachent que des efforts sont faits. Dialoguer permettra sans doute d'obtenir de leur part une forme de compréhension, de la patience et de la bienveillance, attitudes nécessaires pour que l'enfant ait envie de continuer à se forcer à bien faire même si le résultat n'est pas encore absolument irréprochable.
Enfin, les progrès nets que mon fils a accompli en écriture ont aussi permis d'apaiser notre relation. Pour tous les parents qui souffrent avec leur enfant, je pense que c'est aussi un message d'espoir que le livre ici.
Un grand merci donc à Laurence Pierson qui fait très bien ce à quoi elle s'engage.

—————

Date: 24/01/2016

Par: Maman Nassim

Sujet: merci à Laurence

Bonjour
Je voulais témoigner car mon fils Nassim aujourd'hui en CM2 avait des soucis d’écriture depuis le CE1.Je demandais alors à son professeur comment l'améliorer? Elle me répondais avec bonne volonté "faites le écrire une ligne par soir ", ce que je faisais mais en réalité le problème était toujours présent . J'ai contacté Laurence en cherchant une aide sur internet et j'ai donc pris RDV . J'avais effectué un bilan psychomoteur chez une psychomotricienne qui m'avait dit que tout allait bien mais je n'ai pas eu de solution pour son écriture !!!
Nous avons donc commencé avec Laurence en Janvier 2015 et nous venons de terminer en raison d'une séance tous les 15 jours ou 3 semaines .
Le changement a été progressif mais réel!! Nassim s'est amélioré et a repris confiance en lui car les remarques des professeurs l'ont souvent découragés"attention à l'écriture", "la prochaine fois je noterai le soin" etc... Comment voulez vous qu'il s'améliore par magie alors que depuis son enfance on lui apprend à écrire comme il le fait!!! Les classes sont surchargées et les maîtres ou maîtresses n'ont plus le temps de s'attarder sur un élève . Donc c'est soit tu suis ou soit tu te débrouilles!!!Et bien on s'est débrouillé et on a bien fait !! Mais moi je pense à tous ces enfants qui ont des soucis et qui n'ont pas la chance voire les moyens de s'offrir cette rééducation . C'est un problème profond et les enseignants doivent bénéficier de cette formation j'en suis convaincue. La ministre veut nous faire entrer dans "l'ère du numérique" mais avant d'écrire et de publier sur le web on devrait déjà investir sur l'aide aux élèves pour la lecture et l'écriture car aujourd'hui les copies sont encore rendues à l'écrit et non envoyé par mail!!!! Donc qu'on arrête d'investir dans les nouvelles technologies mais qu'on permette à ces élèves qui n'évoluent pas au même rythme de bénéficier d'une réelle pédagogie différenciée (Philippe Meirieu) par des moyens comme la rééducation par l'écriture par exemple . Les inégalités se creusent et la France est championne en cette matière(rapport PISA). Par conséquent , mon fils est lui sortit d'affaire en matière de l'écrit mais je pense aux autres enfants qui n'ont pas cette chance et je suis à moitié satisfaite!!!!Merci en tous les cas Laurence et j'espère que vous pourrez former bien plus d’enseignants que par de petites formations ponctuelles dans cotre cabinet (déjà très bien) qui creusent encore les inégalités d'une école à une autre!!
Bien à vous .

—————